Photo
Résumé : Martin Williams, un scénariste, fait l'acquisition d'un miroir ayant appartenu à Boofuls, enfant-star d'Hollywood, assasiné en 1939 dans des circonstances aussi tragiques que mystérieuses. Les miroirs, c'est bien connu, peuvent être des portes sur d'autres mondes. Celui-là est une porte sur l'enfer, sur un "Hollywood à l'envers" où, sous ses dehors de petit garçon angélique, Boofuls va se révéler la plus diabolique des créatures.

Ma critique : Le début a été difficile car il faut attendre quelques pages avant d'avoir un peu d'action mais une fois en place tout s'enchaine et là on ne peut plus s'arrêter. On est parti pour un dédale de rebondissements, de passages gores... bref tout ce qui fait le charme de cet auteur. Pour les amateurs de littérature fantastique-horreur je ne peux que vous le conseillez.


 





Leave a Reply.