Photo
Résumé : "L'homme en noir fuyait à travers le désert, et le Pistolero le suivait...". Ce Pistolero, c'est Roland de Gilead, dernier justicier et aventurier d'un monde qui a "changé" et dont il cherche à inverser la destruction programmée. Pour ce faire, il doit arracher au sorcier vêtu de noir les secrets qui le mèneront vers la Tour Sombre, à la croisée de tous les temps et de tous les lieux. Roland surmontera-t-il les pièges diaboliques de cette créature? A-t-il conscience que son destin est inscrit dans trois cartes d'un jeu de tarot bien particulier? Le Pistolero devra faire le pari de découvrir, et d'affronter la folie et la mort. Car il sait depuis le commencement que les voies de la Tour Sombre sont impénétrables...

Ma critique : 1er tome de la grande saga de la Tour Sombre et je dois dire que je ne suis pas déçu. Je n'ai pas l'habitude de lire de la Fantasy mais ce livre se lit facilement. Ce tome est plus centré sur une présentation de Roland et l'on embarque très rapidement dans l'histoire. Il y a déjà pas mal d'actions et de rencontres avec des personnages déjà rencontrés dans d'autres romans de SK. Bref, un bon livre qui après lecture donne vraiment envie de continuer cette saga.


 





Leave a Reply.