Photo
Résumé : 1960: Enfant triste et rêveur, entre un père disparu et une mère en proie à des soucis d'argent, Bobby fait la connaissance d'un étrange voisin, qui se dit traqué par de mystérieuses crapules en manteau jaune. 1966: A l'université, Pete mène joyeuse vie entre la musique, la contestation et les parties de cartes, sur fond de guerre du vietnam. 1983: Willie, vétéran de la guerre, gagne sa vie en jouant les aveugles, une cécité qui est aussi une forme de provocation. Des destins différents qui se croient autour d'une femme, Carol. Tous l'ont aimée. Bobby la retrouvera. L'Atlantide? C'est l'Amérique de leur jeunesse, au long de ces sixties devenues légendaires mais qui, nous rappelle l'auteur, ont bel et bien existé...

Ma Critique : Eh bien voilà un Stephen King qui m'a plutôt ennuyé, je dirai même plus emmerdé. Les différentes histoires sont plutôt fades et plates. Rien de bien palpitant pour ma part. Les personnages, eux, sont plutôt attachants mais ca s'arrête là. J'ai mis une plombe à le lire et j'ai vraiment mordu sur ma chique pour le finir. Vraiment une grosse déception pour moi. Peut-être qu'une relecture dans quelques temps me réconciliera avec le livre.


 


07/15/2013 3:49am

Moi aussi. J'ai eu beaucoup de mal à le finir.
Voilà, avec misery sans doute les deux livres qui ne m'ont pas plu !

Reply



Leave a Reply.