Photo
Résumé : Avec son sourire carnassier et ses costumes chics, Patrick Bateman est l'incarnation du Golden Boy new-yorkais. Mais, à la nuit tombante, il laisse libre cours à sa démence. En bon sérial ciller, Patrick viole, torture et tue. Dans un monde lisse de tout sentiment, jusqu'ou l'horreur peut-elle aller ?

Ma critique : Voilà un livre qu'il me tardait de lire déjà de part son titre qui m'a directement interpellé mais aussi suite aux différentes critiques positives mais surtout négatives que j'ai pu lire sur le net. C'est avec pas mal d'appréhension et d'excitation que j'ai entamé cette lecture. Le début est plutôt calme mais je me suis malgré tout laissé embarquer dans l'histoire. Je regrette tout de même la citation tous les trois mots de marques vestimentaires ou autres qui à la longue devient pénible. Les meurtres sont quant à eux plutôt très bien détaillés mais un peu trop absents à mon goût. Et c'est là que je suis décu car après avoir lu bons nombres de critiques dans lesquelles les gens trouvaient les meurtres trashs et difficile à lire, je m'attendais vraiment à quelque chose qui me retourne et me laisse pantois mais il n'en est rien. Certes, c'est gore et dégueulasse et Monsieur Bateman est vraiment cruel y a pas à dire mais je reste malgré tout sur ma faim car j'attendais ces scènes de meurtres qui n'arrivaient qu'au compte goutte. Enfin, malgré cela j'ai pris un réel plaisir à lire ce livre mais je m'attendais à autre chose quand même. 

 
 
Photo
Résumé : La petite ville de Promise Falls est sous le choc : les Langley viennent d'être sauvagement assassinés. Qui pouvait en vouloir à cette famille en apparence tranquille ? Oui a bien pu commettre cet acte aussi barbare que gratuit ? Les rues de cette banlieue réputée paisible sont-elles encore sûres ? Seul témoin du drame : Derek Cutter, dix-sept ans, qui n'aurait jamais dû se trouver là. Alors que tous les regards se tournent vers cet ado déjà connu pour quelques méfaits, Jim Cutter, bien décidé à prouver l'innocence de son fils, va mener sa propre enquête et découvrir que 'certains sont prêt à aller très loin pour préserver les apparences... Faux-semblants, jalousies, convoitises, trahisons, rivalités, meurtres...

Ma critique : Le premier roman de cet auteur que je lis et je n'ai pas été déçu. Des chapitres courts mais palpitants, des personnages très attachants mais aussi certains que l'on détestent à travers les pages. L'auteur nous livre un suspense haletant que l'on a du mal à arrêter. L'intrigue est superbement bien mené et tout au long de l'histoire on tente de trouver qui se cache derrière cet assassinat sordide. Pas mal de rebondissements et des événements qui se recoupent entre eux là où l'on ne s'y attendaient pas rendent ce livre vraiment très bon. Un thriller haletant et palpitant. J'ai hâte de découvrir d'autres romans de cet auteur.

 
 
Photo
Résumé : Quand Chloé Marin, jeune et talentueuse psychologue, collabore à une enquête de police sur la mystérieuse disparition d'un jeune mannequin sur une petite île de Floride, elle ne s'attend pas à voir son propre passé resurgir. Et surtout pas ces meurtres terribles qui l'ont brisée lorsqu'elle était adolescente et qu'elle a essayé d'enfouir au plus profond de sa mémoire. Pourtant, à peine démarre-t-elle ses recherches qu'une série de crimes est commise, qui lui rappelle le drame dont elle a été témoin dix ans plus tôt. Mais le plus perturbant, ce sont ces visions qui s'emparent de son esprit. Des visions incroyablement réalistes de la jeune femme disparue implorant son aide. Dès lors Chloé n'a plus le choix. Prête à tout pour faire la lumière sur cette affaire, elle s'associe à Luke Cane - un détective privé secret et mystérieux à qui elle a accordé sa confiance. Mais elle ne sait pas encore à quel point sa protection lui sera précieuse. Ni qu'elle est désormais la cible d'un tueur implacable. Un tueur qui n'est jamais loin...

Ma critique : Encore une fois, Heather Graham nous offre un excellent roman mais on est tout de même loin des thrillers que peuvent nous offrir certains auteurs. Ca se lit bien, les personnages sont attachants, l'intrigue est plutôt bien mené mais l'histoire d'amour entre le policier et le personnage principal prend tout de même un peu trop le dessus pour un roman qui se veut suspense/thriller. Si ce n'est ce petit point qui pourrait en rebuter certains le final est vraiment bien amené et la lecture est tout de même agréable sans avoir besoin de se prendre la tête. 

 
 
Photo
Résumé : Paul Sheldon, écrivain de best-sellers, est devenu riche et célèbre grâce aux aventures d'une héroïne romantique qu'il a créée: Misery Chastain. Au bout d'un certain nombre de tomes, il décide de la faire mourir pour se consacrer à d'autres histoires. Alors qu'il voyage en montagne, il subit un grave accident de voiture à cause d'une tempête de neige. Il sera sauvé par une ancienne infirmière, Annie Wilkes, qui se dit être sa plus fervente admiratrice. Elle le soigne,  mais Paul sent qu'il se passe un truc pas clair.  Lorsqu'elle découvre la mort de son héroïne dans le dernier roman de Paul, elle va le séquestrer et l'obliger à reécrire un livre qui fera revenir Misery à la vie. C'est à ce moment que le supplice et le cauchemar de Paul va commencer...

Ma critique : On connait tous Stephen King et sa capacité à écrire de vraies petites bombes et ce huit - clos ne déroge pas à la règle des chefs d'oeuvre. L'horreur augmente crescendo au fil de pages et malgré le fait que l'histoire ne se passe que dans un seul endroit voire même une seule pièce nous donne envie de tourner les pages toujours plus vite. Les personnages qui sont au nombre de deux sont exceptionnels. D'un côté on a cet écrivain pris en otage et qui subit nombres de supplices en tout genres et pour qui on ne peut qu'avoir de la pitié et de l'autre on a Annie Wilkes chez qui la folie augment au fur et à mesure de l'histoire et à chaque pages un peu plus. On se demande ce qu'il va arriver à Paul chaque fois qu'Annie passe la porte de sa chambre. Certaines scènes de supplices restent difficiles à lire (mais je ne vous raconte rien et je vous invite à découvrir cela par vous-même) et le final est vraiment superbe. Bref, ce livre est à lire absolument sans modération. 


 
 
Photo
Résumé : Quand l'agent Angela Hawkins accepte de devenir la coéquipière du brillant enquêteur Jackson Crow, elle est loin d'imaginer ce qui l'attend. Tout ce qu'elle sait, c'est que la femme d'un sénateur est morte en tombant du balcon de l'une des plus belles demeures du quartier français de La Nouvelle-Orléans. Et que, pour presque tout le monde, elle s'est jetée dans le vide, désespérée par la mort récente de son fils. Mais à peine Angela commence-t-elle son enquête avec Jackson que l'hypothèse du suicide lui semble exclue. Guidée par son intuition et par des visions inquiétantes où elle voit la jeune femme en danger, Angela est en effet persuadée que, dans l'entourage du sénateur, chacun est moins innocent qu'il n'y paraît. Mais de là à tuer ? Décidés à dévoiler la sombre vérité, Angela et Jackson vont non seulement risquer leur vie... mais aussi leur âme.

Ma critique : Découverte d'un nouvel auteur avec ce bouquin et une excellente surprise. Il s'agit du premier volume de la série "Krewe of Hunters" et j'ai déjà hâte de lire la suite. En attendant, je vais me procurer les autres livres de cet auteur que j'ai envie de connaitre un peu plus. Dès les premières pages ça part à 100 à l'heure et ça ne s'arrête pas jusqu'à la fin. C'est l'une des premières fois que je lis aussi vite un livre. Ca a duré trois jours. Les personnages sont hyper attachants, l'histoire ne ralenti pas et à chaque page on découvre de nouvelles choses et lorsque l'on veut reposer le livre on n'y arrive pas car on veut connaitre la suite. L'histoire et l'enquête sont superbement bien menés et jusqu'à la fin du livre on se pose des questions sur les circonstances de la mort. Un excellent suspense qui ravira les fans du genre. Par contre, oubliez les détails sanglants des meurtres, etc... comme beaucoup d'auteurs de thriller écrivent de nos jours, ici il ne s'agit que d'une enquête policière point barre.