Photo
Résumé : Echoué sur une plage peuplée de monstres, gravement blessé, Roland de Gilead se retrouve face aux trois portes qui jalonnent sa route vers la Tour Sombre, son but ultime. Par elles, il parcourera l'espace-temps, rencontrera trois compagnons insolites et reverra Jack, cet enfant dont le souvenir le hante et qui semble nécessaire à sa quête. Alors que le temps devenu fou joue contre lui et les siens, le Pistoléro saura-t-il démasquer ses noirs ennemis, magiciens et démons ligués pour s'emparer de la Tour? Est-il prêt pour cela à partager son idéal en s'en remettant au KA - le destin? C'est pour lui l'heure de vérité...

Ma critique : 2ème tome de la grande saga de la Tour Sombre qui m'a encore plus conquis par rapport au 1er tome que j'avais déjà trouvé bon. Dans ce tome, on sent que l'on rentre vraiment dans la quête de la Tour, il y a des l'action, du suspense tout est tellement bien décrit que l'on s'y croirait presque. Et puis, il y a les rencontres de Roland avec ses futurs compagnons de route tous aussi burlesques les uns que les autres. Bref, on n'a qu'une hâte en refermant le bouquin... C'est de sauter sur le tome suivant...


 
 
Photo
Résumé : "L'homme en noir fuyait à travers le désert, et le Pistolero le suivait...". Ce Pistolero, c'est Roland de Gilead, dernier justicier et aventurier d'un monde qui a "changé" et dont il cherche à inverser la destruction programmée. Pour ce faire, il doit arracher au sorcier vêtu de noir les secrets qui le mèneront vers la Tour Sombre, à la croisée de tous les temps et de tous les lieux. Roland surmontera-t-il les pièges diaboliques de cette créature? A-t-il conscience que son destin est inscrit dans trois cartes d'un jeu de tarot bien particulier? Le Pistolero devra faire le pari de découvrir, et d'affronter la folie et la mort. Car il sait depuis le commencement que les voies de la Tour Sombre sont impénétrables...

Ma critique : 1er tome de la grande saga de la Tour Sombre et je dois dire que je ne suis pas déçu. Je n'ai pas l'habitude de lire de la Fantasy mais ce livre se lit facilement. Ce tome est plus centré sur une présentation de Roland et l'on embarque très rapidement dans l'histoire. Il y a déjà pas mal d'actions et de rencontres avec des personnages déjà rencontrés dans d'autres romans de SK. Bref, un bon livre qui après lecture donne vraiment envie de continuer cette saga.


 
 
Photo
Résumé : Personne ne l'a vue venir. La grande tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l'obscurité et l'effroi. D'étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, les palpent, à la recherche de leurs proies... Quand Matt et Tobias se sont éveillés, la Terre n'était plus la même. Désormais seuls, ils vont devoir s'organiser. Pour comprendre, pour survire...

Ma critique : Une très bonne surprise ce 1er tome. Malgré tout, j'ai été un peu désorienté car ayant déjà lu du Chattam, je ne m'attendais pas à prendre cette voie "fantasy" (genre auquel je n'adhère pas encore complètement). Pourtant au début du livre, je pensais partir sur du Chattam comme je l'ai connu avec la trilogie du mal mais au fil de l'histoire je suis tombé dans un tout monde qui m'a, malgré moi, beaucoup plu et emporté. L'histoire est bonne, il y a de l'aventure, de l'action, du mystère, des enquêtes... Je suis maintenant très impatient de lire la suite.