Photo
Résumé : 1960: Enfant triste et rêveur, entre un père disparu et une mère en proie à des soucis d'argent, Bobby fait la connaissance d'un étrange voisin, qui se dit traqué par de mystérieuses crapules en manteau jaune. 1966: A l'université, Pete mène joyeuse vie entre la musique, la contestation et les parties de cartes, sur fond de guerre du vietnam. 1983: Willie, vétéran de la guerre, gagne sa vie en jouant les aveugles, une cécité qui est aussi une forme de provocation. Des destins différents qui se croient autour d'une femme, Carol. Tous l'ont aimée. Bobby la retrouvera. L'Atlantide? C'est l'Amérique de leur jeunesse, au long de ces sixties devenues légendaires mais qui, nous rappelle l'auteur, ont bel et bien existé...

Ma Critique : Eh bien voilà un Stephen King qui m'a plutôt ennuyé, je dirai même plus emmerdé. Les différentes histoires sont plutôt fades et plates. Rien de bien palpitant pour ma part. Les personnages, eux, sont plutôt attachants mais ca s'arrête là. J'ai mis une plombe à le lire et j'ai vraiment mordu sur ma chique pour le finir. Vraiment une grosse déception pour moi. Peut-être qu'une relecture dans quelques temps me réconciliera avec le livre.


 
 
Photo
Résumé : Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s'abat sur les élèves, cette deuxième année à l'école des sorciers ne s'annonce pas de tout repos ! Entre les cours de potion magique, les matches de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry Potter trouvera-t-il le temps de percer le mystère de la chambre des secrets ?

Ma critique : Un second tome qui nous plonge encore plus dans l'univers envoûtant d'Harry Potter. Des rebondissements, de nouveaux personnages, de l'action et du suspense voilà ce que nous réserve cette suite. On y retrouve le trio infernal qui semble plus soudé que jamais dans une histoire qui se lit très vite et très bien. Un moment magique...


 
 
Photo
Résumé : Par un mois de novembre froid et brumeux, Arthur Kipps, jeune notaire londonien, est dépêché à Crythin Gifford, dans le nord du pays, pour assister aux funérailles d'Alice Drablow, 87 ans, avant de trier ses papiers en vue d'organiser sa succession. Lors de l'inhumation, dans une église quasi déserte, Arthur remarque la présence d'une femme tout de noir vêtue, le visage émacié, comme rongé par la maladie. Cette dame en noir, il l'apercevra de nouveaux aux abords du manoir qu'occupait Mme Drablow, une demeure isolée, battue par les vents, située sur une presqu'île seulement accessible à marée basse. Et chaque fois qu'elle apparaît, se produisent des phénomènes paranormaux qui ébranleront le jeune homme. Jusqu'à faire vaciller sa raison ?

Ma critique : J'étais assez pressé de le lire celui-là. Le titre et la couverture me donnait vraiment envie. Et maintenant qu'il est lu et bien ma critique est plutôt mitigée. Et elle se trouve malheureusement plus du côté négatif. Alors je m'explique. Bon déjà, la taille du bouquin (220 pages avec une typo assez grande). Je m'attendais à un petit pavé. Mais ca n'est pas la taille qui compte comme on dit. Je commence donc la lecture et je dois dire qu'il se lit plutôt bien. Par contre, c'est assez plat du début à la fin. On s'attend à un truc énorme qui va se passer et finalement rien ne vient. J'ai eu l'impression que l'histoire se passait plus en dehors de cette fameuse demeure que dans la demeure elle-même. Malgré une lecture facile, j'attendais vraiment qu'un truc arrive et finalement je suis arrivé au bout du livre sans rien avoir. Bon la fin est toujours aussi plate et c'est carrément prévisible mais on a au moins l'explication du pourquoi. Mais ça s'arrête là pour moi. J'ai vraiment été décu mais je reste curieux de voir le film.


 
 
Photo
Résumé : Le jour des ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie où une place l'attend depuis toujours. Voler sur des balais, jeter des sorts, combattre des Trolls : Harry Potter se révèle un sorcier vraiment doué. Mais quel mystère entoure sa naissance et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom ?

Ma critique : Bon je pense que tout le monde connait Harry Potter et la plupart l'auront probablement lu. Certes, il ne s'agit du meilleur tome de la saga. Harry est jeune, tout se met encore en place. Il y a de l'action mais c'est encore un peu léger. Un tome sympa dans lequel on apprend à faire connaissance avec l'univers fantastique d'Harry Potter pour savourer pleinement la suite.


 
 
Photo
Résumé : Maigrir, Billy Halleck ne demandait pas mieux. Ses cent dix kilos n'étaient-ils pas le seul problème de ce paisible avocat, mari et père comblé, dans sa petite ville du Connecticut ? Et puis un vieux chef gitan l'a touché du doigt en lui disant : "Maigris !". Après avoir tué accidentellement une femme de la tribu, Billy venait quasiment d'être innocenté par ses amis les notables, juge et policier... De fait, Billy se met à maigrir de façon alarmante. Jusqu'au moment où il comprend qu'il est victime d'un maléfice, vengeance impitoyable des gens du voyage méprisés et chassés de partout dans l'Amérique des "hommes blancs de la ville". Quelques semaines plus tard, il ne reste de lui qu'un fantôme hagard, au bord de la folie, menant un dernier combat avec son seul ami, un mafieux sicilien, pour tenter de lever le sortilège...


Ma critique : Il s'agit du premier roman signé Richard Bachman et il est énorme. Une histoire pourtant ordinaire comme il pourrait en arriver tous les jours à la différence qu'ici on nous balance une descente aux enfers d'un riche notoire avec la touche de fantastique qui fait que ce livre est juste excellent. L'écriture est parfaite et ça se lit vite trop vite parfois... chaque page tourné nous envoi de la terreur en pleine tête. Dès les premières pages on adore Bill Halleck et son entourage. La fin du livre est... (je ne vais pas trop en dire pour ceux qui veulent le lire) mais elle m'a scotché. Un roman noir, teinté d'horreur avec une touche de fantastique mais d'un réalisme saissisant. A lire absolument !!!!!!